• bitcoinBitcoin$19,166.93-0.61%
  • ethereumEthereum$1,295.33-2.10%
  • elrond-erd-2Elrond$47.37-0.98%

Fantom – Hanter le monde de la DeFi

FTM expliqué

Qu’est-ce que Fantom ?

Fantom, comme Solana, Ethereum ou Avalanche, est un réseau d’infrastructure ou layer one qui a pour objectif principal de créer un environnement évolutif, rapide, sécurisé et décentralisé nécessaire à la construction d’un écosystème DeFi.

Mieux le réseau est conçu, plus les développeurs expérimentés s’y intéresseront. Plus le nombre de développeurs est élevé, plus d’applications décentralisées sont créées, ce qui représente le principal catalyseur pour le TVL et les utilisateurs.

Fantom est un réseau de la nouvelle génération de blockchains avec une architecture sophistiquée qui permet la création de contrats intelligents.

Grâce à son architecture technologique, dont nous allons parler immédiatement plus en détail, Fantom résout certaines des limitations auxquelles les anciens réseaux sont confrontés. Cela lui permet de prendre en charge un grand nombre de développeurs et d’utilisateurs sans avoir à renoncer à la décentralisation ou à la sécurité.

 

Comment fonctionne Fantom ?

Tout d’abord, Fantom utilise un mécanisme de consensus connu sous le nom de Lachesis, qui est le moteur qui sécurise l’ensemble du réseau et qui le maintient décentralisé. En fait, c’est le système par lequel toutes les transactions sont validées et exécutées.

Lachesis est un mécanisme proof of stake de type aBFT (asynchronous Byzantine Fault Tolerant) à travers lequel les nœuds qui font fonctionner le réseau peuvent parvenir à un consensus sans avoir à transférer entre eux les données qui composent les bloques du réseau, comme dans le cas du mécanisme proof of work ou des certains types de mécanismes proof of stake.

Contrairement à d’autres types de réseau layer one, Fantom crée une blockchain distincte et indépendante pour chacune des applications décentralisées construites. Tous ces réseaux indépendants sont connectés à Lachesis et bénéficient donc de la même sécurité et rapidité que le réseau principal.

De plus, chaque blockchain indépendante peut être personnalisée avec son propre système de gouvernance et ses propres actifs numériques et peut communiquer, à tout moment, avec tous les autres réseaux.

Sur Ethereum, par exemple, toutes les applications fonctionnent sur la même infrastructure, ce qui peut ralentir le fonctionnement du réseau à mesure que le nombre d’utilisateurs qui interagissent avec lui augmente.

Ce mécanisme de consensus est utilisé comme base pour Fantom Opera qui représente la couche principale et fondamentale de tout l’écosystème. Sur cette couche, qui est compatible avec EVM (la machine virtuelle d’Ethereum), les développeurs peuvent écrire et gérer des applications décentralisées comme ils le font sur Ethereum.

En plus de cela, ils peuvent transférer des applications d’Ethereum dans des délais très courts.

 

L’écosystème Fantom

En début du 2022, l’écosystème Fantom a connu l’une des plus fortes croissances. Depuis l’été du 2021 jusqu’au janvier 2022, le Fantom TVL est passé d’environ un demi-milliard de dollars à près de 10 milliards.

Cet afflux de nouveaux utilisateurs est le résultat des nouveaux projets qui ont choisi Fantom pour son infrastructure. Actuellement, il existe plus de 150 applications décentralisées construites sur ce layer one, ce qui montre que le réseau fonctionne correctement et qu’il bénéficie de la confiance de de tous les participants, qu’il s’agisse d’utilisateurs, de développeurs ou de nœuds de réseau.

Parmi les plateformes qui génèrent la TVL la plus élevée, on peut citer Multichain, SpookySwap, Yearn Finance, Scream, Geist Finance, Curve et SpiritSwap.

Ces protocoles de type AMM, de prêt et d’emprunt ou d’optimisation du rendement, constituent le fondement d’un écosystème DeFi du fait qu’ils permettent aux utilisateurs d’effectuer des transactions, de générer du rendement et d’interagir directement avec un environnement financier décentralisé.

 

Comment fonctionne le Wallet Fantom, fWallet ?

fWallet est le portefeuille officiel de l’écosystème qui vous permet de détenir, envoyer, recevoir ou staker des coins FTM ou d’autres tokens Fantom natifs, tels que fUSD et wFTM.

Ce portefeuille représente le principal moyen par lequel un utilisateur peut interagir avec l’écosystème DeFi sur Fantom. Qu’il s’agisse d’un échange entre deux jetons sur SpookySwap, de déposer des actifs sur Geist Finance ou de profiter de l’APR sur Yearn Finance, nous avons besoin d’une application qui nous permet d’accéder à ces protocoles.

 

Revenu passif avec Fantom

Si nous possédons des coins FTM, nous pouvons contribuer à la sécurité et au fonctionnement du réseau tout en générant des revenus passifs. Nous pouvons staker des FTM pour une récompense entre 4,63% et 14,18% en fonction de la période pendant laquelle les coins sont verrouillés.

Si nous choisissons la période maximale de 365 jours, nous aurons la récompense maximale, et pendant deux semaines, la récompense minime.

Il existe également la possibilité d’exécuter un nœud de validation, où nous avons besoin d’un minimum de 500 000 FTM, et pour lequel nous recevrons un pourcentage des récompenses du nœud, en plus des récompenses de staking.

Pour nous, une grande récompense serait de nous encourager avec un simple like ou en vous abonnant et en activant les notifications.

 

Conclusion

Fantom est un réseau d’infrastructure sophistiqué et moderne, conçu pour être évolutif, sécurisé et décentralisé. Ces aspects se reflètent dans les projets qui ont été construits dessus, dans sa TVL et le nombre total d’utilisateurs.

La niche des réseaux d’infrastructure est clairement la plus compétitive dans le domaine de la crypto puisque ces projets sont les piliers sur lesquels ce domaine a été construit.

En peu de temps, Fantom a réussi à atteindre le top 5 des meilleurs réseaux de layer one, selon son TVL – et il semble que les choses ne sont qu’à leur début.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published.