• bitcoinBitcoin$16,932.47-0.89%
  • ethereumEthereum$1,261.05-2.84%
  • elrond-erd-2MultiversX (Elrond)$43.950.17%

Forced Liquidation – c’est quoi ?

Forced Liquidation définition et explications

On va expliquer dans cet article ce qu’est la liquidation forcée, nous allons donner un exemple concret pour mieux comprendre le terme et nous allons voir certaines de ses principales caractéristiques et fonctionnement. 

Dans le monde de la crypto, la liquidation fait référence à un échange qui ferme d’une manière forcée la position à effet de levier d’un trader à la suite d’une perte totale ou partielle de la marge initiale du trader.

La marge initiale fait référence à la quantité initiale de crypto que vous décidez d’utiliser pour le trading.

Faisons une analogie de la vie réelle qui peut nous aider à comprendre ce concept.

Jacques envisage de devenir son propre patron, ce qui signifie qu’il veut ouvrir sa propre entreprise. En regardant autour de lui, il voit un restaurant et pense : “Voilà ! Je vais ouvrir un restaurant !

Il contracte un emprunt auprès d’une banque et achète tout ce qui serait nécessaire pour ouvrir ce type de commerce. Il a même embauché un groupe pour avoir de la musique live ! Mais peu après l’ouverture, les dépenses ont commencé à s’accumuler. Le prix des légumes a grimpé en flèche et le pauvre Jacques s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas se permettre de rembourser à la banque le prêt qu’il avait contracté.

S’il y a une chose que nous savons sur les banques, c’est qu’elles aiment respecter leur part de l’accord. Cela signifie que, pour récupérer son argent, la banque a décidé de saisir le restaurant de Jacques afin de s’assurer qu’elle récupère ses fonds.

 

Que signifie Forced Liquidation ?

La liquidation peut se produire autant dans le trading sur marge que dans celui  à terme. En gros, vous empruntez une somme d’argent plus importante que ce que vous possédez personnellement, en utilisant l’effet de levier.

Si vous vous engagez dans le trading sur marge sur la plateforme d’un CEX, vos fonds, appelés marge initiale, sont mis à profit et, dans le cas d’une perte totale ou partielle de ceux-ci, la bourse ferme de manière forcée votre position afin de récupérer son argent. Personnellement, je pense que « forcé » est un mot qui s’explique de lui-même.

En gros, c’est de l’argent que vous empruntez et que vous utilisez comme caution, comme garantie.

En effet, le trader n’est pas en mesure de respecter les exigences de marge pour une position à effet de levier, c’est-à-dire que le trader n’a pas suffisamment de fonds pour maintenir la transaction ouverte.

Le trading avec une position à effet de levier est considéré comme une stratégie à haut risque et vous pouvez perdre l’intégralité de votre garantie ou de votre marge initiale si le marché évolue suffisamment contre la position à effet de levier.

 

Quand et comment se passe la liquidation ?

Comme indiqué précédemment, le processus de liquidation forcée a lieu lorsque le trader ou l’investisseur n’est plus en mesure de répondre aux exigences de marge de sa position à effet de levier.

Disons que notre vieux ami Jacques veut tenter sa chance avec ça. Il ouvre une transaction avec 100 $ avec une position longue à effet de levier sur le BTC/BUSD. Il a pris un effet de levier allant jusqu’à 20x, ce qui signifie que sa position vaut maintenant 2 000 $ et que les 1 900 $ ajoutés sont en fait un prêt qu’il obtient de la part du CEX.

Dans le cas où le prix du Bitcoin baisserait de 5 %, alors sa marge initiale de 100 $ serait complètement anéantie. Si Jacques n’est pas en mesure de répondre aux demandes d’appel de marge afin de maintenir le trade à flot, sa position risque maintenant d’être liquidée.

Il s’agit d’un exemple très simple, mais il montre à quel point il est important pour Jacques de connaître ses limites, combien il peut se permettre de perdre sur une transaction et comment être stratégique avec un effet de levier. Ceci est crucial lorsqu’il s’agit de crypto qui est connu pour être un actif volatil.

En conséquence, certaines entreprises utilisent des limites d’effet de levier lorsqu’elles traitent avec de nouveaux comptes afin d’éloigner les nouveaux utilisateurs des problèmes pouvant résulter d’un effet de levier élevé.

 

Comment prévenir la liquidation ?

Il y a certaines choses que vous pouvez faire pour essayer d’éviter la liquidation. Perdre des transactions, cela peut arriver mais, en même temps, la liquidation n’est pas toujours obligatoire.

Le choix le plus évident consiste à utiliser simplement un stop loss au-dessus du prix de liquidation. De nombreux échanges proposent cet outil de trading nommé stop loss qui a pour rôle de permettre au trader d’établir un prix auquel il vendrait automatiquement, dans le cas où le prix de l’actif tomberait en dessous de ce prix.

Le trader peut encore perdre des fonds, mais l’outil stop loss est excellent pour éviter une perte complète sur une transaction et également pour éviter de devoir payer des frais de liquidation.

La deuxième option consiste à utiliser un effet de levier plus faible. Vous pourriez être tenté d’utiliser un grand effet de levier, mais l’option la plus sûre consiste toujours à utiliser un montant inférieur. Un faible montant signifie que vous ne gagnerez pas autant, mais cela signifie également que vous ne perdrez pas beaucoup si le prix de votre investissement baisse.

Votre troisième option consiste à surveiller le ratio de marge. Lorsque le ratio de marge atteint 100%, la position sera liquidée. Pour que cela ne se produise pas, les traders ont la possibilité d’ajouter plus de marge à leur trade et de réduire leur position.

Cette option ressemble en quelque sorte à l’idée de commencer avec un effet de levier plus faible, la principale différence étant le fait que le maintien d’un ratio de marge spécifique peut se faire sur une longue période.

 

Comment définir un Stop Loss?

En ce qui concerne le trading sur marge, on pourrait dire que la gestion des risques est probablement l’aspect le plus important à garder à l’esprit. Il faut toujours chercher que vos pertes soient aussi faibles que possible avant même de commencer à penser à réaliser un profit.

Placer un stop loss correctement est crucial. Il n’y a pas de nombre exact établi mais, en général, un stop loss placé 2 à 5 % en dessous/au-dessus de votre prix d’entrée, selon la position que vous avez prise, longue ou courte, limiterait une éventuelle perte. Certains commerçants aiment en fait fixer un stop loss exactement en dessous du dernier swing bas ou haut.

Vous devez également gérer la taille des opérations et le risque associé, car plus votre effet de levier est élevé, plus vos chances d’être liquidé sont élevées. L’utilisation d’un niveau d’effet de levier illimité signifie que vous exposez votre capital à des risques qui ne sont pas toujours nécessaires.

Il est également important de mentionner qu’il y a des frais à payer pour ce type de “prêt”, toutes les deux heures, qui dépendent de la plateforme et de la paire sur lesquelles vous négociez. Les frais sont automatiquement déduits du solde de votre compte sur marge, alors soyez prudent lorsque vous maintenez une position sur marge ouverte pendant une longue période, car les frais payés diminuent également votre taux de marge si le prix n’évolue pas de la manière souhaitée.

 

Conclusion

Dans le monde de la crypto, la liquidation fait référence à un échange qui ferme d’une manière forcée la position à effet de levier d’un trader à la suite d’une perte totale ou partielle de la marge initiale du trader.

Le trading avec une position à effet de levier est considéré comme une stratégie à haut risque et vous pouvez perdre l’intégralité de votre garantie ou de votre marge initiale si le marché évolue contre la position à effet de levier.

Certaines entreprises utilisent des limites d’effet de levier lorsqu’elles traitent de nouveaux comptes afin d’éloigner les nouveaux utilisateurs des problèmes pouvant découler d’un effet de levier élevé.

Il y a certaines choses que vous pouvez faire pour essayer d’éviter la liquidation. Perdre des transactions, cela peut arriver mais, en même temps, la liquidation n’est pas toujours obligatoire.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *