• bitcoinBitcoin$63,482.00-3.02%
  • ethereumEthereum$4,160.94-0.60%
  • ElrondElrond$257.234.43%

Le transfert d’un NFT entre Solana et l’Ethereum est désormais possible

Dans l’univers des NFT, Solana rivalise l’Ethereum avec des frais de gaz plus abordables et des transactions plus rapides. Cependant, il n’était pas encore possible d’acheter des jetons non-fongibles sur OpenSea ou d’utiliser le portefeuille MetaMask.

Ce n’est plus le cas après le lancement du Wormhole NFT Bridge qui connecte l’Ethereum et Solana. Le pont va permettre de transférer les actifs entre les deux blockchains concurrentes, car il est bidirectionnel. Le Wormhole va envelopper le NFT original afin de le rendre compatible avec l’autre plateforme.

Prenons l’exemple d’un utilisateur qui souhaite vendre une NFT venant de Solana sur OpenSea, le pont va d’abord verrouiller le jeton original au sein du contrat intelligent de Wormhole. Au lieu de transférer l’actif de Solana à l’Ethereum, le NFT est bloqué au sein du smart contract, tandis qu’une nouvelle version est frappée au sein du réseau de l’Ether. Le jeton ERC-721 obtenu sera transférable comme tous les actifs frappés sur l’Ethereum. Il pourrait également être renvoyé vers Solana pour libérer la version d’origine du contrat intelligent.

Les développeurs envisagent de sortir une version ERC-1155 afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs sur le réseau de « l’Ethereum Killer ».

Le cofondateur de Certus One, le plus grand contributeur de Wormhole, a annoncé : « Les utilisateurs qui sont actifs sur une seule chaîne n’ont pas les moyens d’avoir accès au NFT sur d’autres. Le Wormhole NFT Bridge règle ce problème en permettant aux utilisateurs d’acheter des NFT et d’accéder à des liquidités venant des places de marchés des autres chaînes

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *