• bitcoinBitcoin$63,370.00-3.10%
  • ethereumEthereum$4,158.52-0.62%
  • ElrondElrond$257.524.79%

L’EIP-1559 brûle actuellement plus de 200 000 ETH

Grâce à l’EIP-1559, qui est l’amélioration effectuée sur le réseau de l’Ethereum durant le mois d’août, le montant d’ETH consumé  dépasse en ce moment les 200 000 ETH ou 675 millions $.

Selon ethburned.info, un total de 204 281,8 ETH a déjà été brûlé, ce qui équivaut à 682 millions $ et, si on se base sur le taux actuel, le réseau brûle 300 ETH par heure ou 1,2 million $.

L’EIP-1559 a été mise en place afin d’ouvrir la voie à une nouvelle génération d’ETH, qui est l’Ethereum 2.0. La nouvelle version va se défaire de l’ancienne blockchain proof-of-work pour passer à celle de proof-of-stake pour la vérification des transactions. Cet algorithme, appelé preuve d’enjeu en français, est plus écologique, car il utilise moins d’énergie.

Pour y arriver, l’EIP-1559 détruit ou brûle les ETH au lieu de payer les mineurs chargés de valider les transactions à travers le réseau.

La transition vers une blockchain proof-of-stake est envisagée pour la fin de cette année ou pour le début de 2022. Cependant, il faudra plusieurs années avant que l’ETH 2.0 possède les mêmes fonctionnalités en matière de contrats intelligents que l’Ethereum 1.0.

Même si les frais ont été réduits grâce à l’EIP-1559, les transactions sont toujours élevées. Cela est dû en grande partie à l’explosion du marché des NFT.

Actuellement, le service de swap sur Uniswap est chiffré à 76,31 $, tandis que le frais de transfert d’un jeton ERC-20 est de 24,8 $. Le plus grand consommateur de gaz sur le réseau est le marché en ligne de NFT, OpenSea qui utilise 11,65 % des ressources du réseau de l’Ethereum durant les 3 dernières heures.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *