• bitcoinBitcoin$54,253.00-7.30%
  • ethereumEthereum$4,097.40-8.74%
  • ElrondElrond$405.51-7.20%

Les developpeurs de l’Ethereum veulent retarder une fois de plus la bombe à difficulté

L’ETH 2.0 est attendu depuis presque une éternité par les utilisateurs de l’Ethereum. Avec le lancement à succès de l’EIP-1559, la communauté crypto a été optimiste sur la transition complète de l’Ether vers un algorithme Proof-of-Stake ou Preuve d’Enjeu. Cependant, les développeurs de l’Ether, Tim Beiko et James Hancock ont publié la proposition 4345. Celle-ci demande à repousser la bombe à retardement de difficulté au mois de mai 2022.

Rappelons que cette bombe à retardement de difficulté fait référence à un processus qui permet à l’exploitation minière de l’ETH d’être plus difficile à opérer afin de se débarrasser progressivement des mineurs et de passer au nouvel algorithme. C’est une bonne nouvelle pour les mineurs, car ils pourront obtenir des profits pour quelques mois en plus même si l’ETH 2.0 est inévitable.

Pour préparer le terrain à l’ETH 2.0, des bombes à retardement ont déjà été déployées deux fois sur le réseau de l’Ether

Une réticence des développeurs au lancement de la bombe à retardement peut signifier qu’ils ne sont pas encore prêts à faire le grand pas en se débarrassant progressivement des mineurs.

De leur côté, les utilisateurs de l’Ethereum attendent impatiemment l’ETH 2.0 pour effectuer des transactions plus abordables et plus rapides. Avant l’EIP-4345, la fusion des chaînes ETH 1.0 et ETH 2.0 était attendue pour le premier trimestre de 2022, mais après la proposition, la transition doit être à nouveau retardée. Une fois de plus, les utilisateurs devront encore attendre jusqu’à ce que l’Ether soit une blockchain entièrement Proof-of-Stake.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *