• bitcoinBitcoin$54,489.00-6.36%
  • ethereumEthereum$4,113.01-7.74%
  • ElrondElrond$406.26-5.62%

Quelques nouvelles venant du marché des NFT

NFT Playboy

Le boom des NFT ou des jetons non-fongibles a attiré plusieurs personnes et entités venant d’horizons différents allant des musiciens jusqu’aux sportifs. PLBY Group, le propriétaire du fameux magazine Playboy a annoncé son projet de lancer une série de 11 953 lapines animées.

Le CryptoPunk #6046 n’est pas à vendre

Le détenteur du CryptoPunk #6046 a refusé une offre de 10,5 millions $. Il faut quand même rappeler que le record de la vente la plus importante est détenu par CryptoPunk 3100 avec 7,58 millions $. Le CryptoPunk #6046 a été acheté par son propriétaire pour 83 209 $ et celui-ci a clamé haut et fort qu’il ne le cédera pas pour aucun prix.

Martha Steward a lancé sa propre série de NFT

Après Playboy, c’est au tour de la star de la télévision et entrepreneur, Martha Steward, de s’initier dans le marché des NFT. Malheureusement, personne n’a effectué une enchère sur les jetons de sa collection. Comme quoi, la célébrité ne garantit pas le succès dans l’univers des NFT.

La première collection NFT de Coinbase

Coinbase a annoncé le premier partenariat avec les créateurs NFT avant le lancement de sa propre place de marché en jeton non-fongible à la fin de l’année. La plateforme a créé le buzz avec une liste d’attente de 1,1 million d’utilisateurs 48 heures après l’annonce de la création de la série.

Divers

Le développeur de jeux basés sur les NFT et de propriété virtuelle, Animoca Brands, a annoncé qu’il a conclu une levée de fonds et a doublé à l’occasion sa valorisation avec 2,2 milliards $.

De son côté, le géant de la distribution chinoise, JD.com va aussi mettre les pieds au sein du marché des NFT en se basant sur sa propre plateforme blockchain.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *