• bitcoinBitcoin$19,181.160.41%
  • ethereumEthereum$1,044.732.69%
  • ElrondElrond$50.046.80%

Qu’est-ce que le GAS sur Ethereum ?

Qu'est-ce que le GAS sur Ethereum ?

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est le GAS sur la Blockchain Ethereum, pourquoi les taux de trading peuvent augmenter et quels facteurs peuvent influencer leur baisse.

 

Qu’est-ce que le GAS sur Ethereum ?

GAS est l’unité de mesure utilisée pour exprimer la puissance de calcul requise pour exécuter avec succès une commande ou une action spécifique sur la blockchain Ethereum.

Ainsi, chaque action nécessitera GAS, de la vérification du solde à la soumission d’une transaction. Une analogie peut être faite avec l’utilisation du carburant nécessaire pour qu’une voiture se déplace d’un point A à un point B.

Cependant, le montant de GAS requis pour appliquer chaque condition établie dans un contrat intelligent ne nous dira pas exactement combien nous devons payer pour répondre à ces exigences. Pour connaître le coût, nous devrons multiplier le montant de GAS affecté à une opération spécifique par le coût actuel de cette unité, c’est-à-dire les frais de GAS.

 

Que représentent les frais de GAS ?

En termes simples, si le GAS était le carburant, les frais de GAS seraient son prix unitaire.

Ainsi, les frais de gaz font référence à la commission ou au coût requis pour mener à bien une transaction ou exécuter un contrat sur la blockchain Ethereum.

Ce prix est estimé en sous-unités de la crypto-monnaie ETH (Ether), souvent appelée gwei ou, dans d’autres cas, nanoether. Expliqué d’une autre manière, les gwei sont à l’ETH ce que les centimes d’euro sont à l’euro. Un seul gwei équivaut à 0,000000001 ETH (10-9ETH = 10 à la puissance moins 9).

Ces frais sont utilisés pour allouer les ressources nécessaires à la machine virtuelle Ethereum (EVM), afin que toute application décentralisée sur le réseau, y compris les contrats intelligents, puisse être auto-exécutable de manière sécurisée et décentralisée.

 

Comment varient les frais de GAS ?

Les mineurs d’Ethereum, c’est-à-dire ceux qui effectuent toutes les tâches importantes de vérification et de traitement des transactions sur le réseau Ethereum, reçoivent des frais de GAS en échange de leurs services de calcul.

Si le prix plafond du GAS est trop bas, les mineurs peuvent préférer ignorer ces transactions. En conséquence, le prix du GAZ peut fluctuer avec l’offre et la demande de puissance de traitement.

Il faut rappeller également que GAS est un concept qui n’existe qu’au sein de la machine virtuelle Ethereum et que l’utilisateur paiera la transaction en ETH ou ses sous-unités.

En fait, le but est d’avoir une séparation claire entre l’unité de mesure pour la puissance de calcul nécessaire et le prix de la crypto-monnaie ETH, de sorte que les fluctuations des prix de l’ETH ne modifient pas le coût réel des transactions.

En théorie, si l’activité du réseau est toujours la même, mais que le prix de la crypto-monnaie augmente, les frais de GAS devraient diminuer, de sorte que le coût de la transaction converti en Ether puisse rester le même lorsqu’il est converti en dollars ou en toute autre monnaie fiduciaire.

En réalité, l’augmentation de l’activité du réseau détermine également l’augmentation du prix de la crypto-monnaie.

 

Comment l’activité du réseau influence-t-elle le coût des transactions ?

Toute transaction sur la Blockchain Ethereum arrive en Mempool, une zone de transactions en attente, à partir de laquelle elles sont confirmées par les mineurs et ainsi entrées dans le prochain bloc de la Blockchain.

Il existe également un facteur appelé Maximum GAS Limit, c’est-à-dire un nombre prédéterminé de transactions pouvant être incluses dans un bloc. Par conséquent, en fonction de cette limite, les mineurs ne peuvent pas dépasser le nombre de transactions. Naturellement, les mineurs préféreront valider les transactions avec des frais de GAS plus élevés.

Par exemple, si dans ce Mempool il y a 1000 transactions en attente, mais la limite ne permet la validation de plus de 300 transactions dont le total de GAS correspond à la limite de gaz maximale, les mineurs préféreront classer seulement 300 des 1000 transactions, en sélectionnant celles qui sont les plus rentables pour eux.

Par conséquent, les utilisateurs qui souhaitent que leurs transactions soient validées avec prédilection, doivent payer plus de GAS, afin de surpasser les autres. Lorsqu’un grand nombre d’utilisateurs ont des transactions urgentes et dépassent pratiquement le coût, il est normal alors que le prix du GAS augmente.

 

Conclusion

Sur la Blockchain Ethereum, GAS fait référence au coût requis pour effectuer une transaction sur le réseau. Les mineurs déterminent le prix du GAS en fonction de l’offre et de la demande de la puissance de calcul nécessaire du réseau pour traiter les contrats intelligents et autres transactions. Les taux de GAS sont exprimés en petites sous-unités d’ETH appelées gwei.

La valeur du GAS pour le traitement du réseau est établie en fonction de l’urgence d’effectuer des transactions et est différente de la façon dont le prix du marché reflète la valeur de la crypto-monnaie ETH ou de son évolution en fonction de la dynamique d’achat / vente.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published.