• bitcoinBitcoin$24,285.006.03%
  • ethereumEthereum$1,881.1211.50%
  • ElrondElrond$67.489.92%

Roger Ver nie les affirmations du PDG de CoinFLEX selon lesquelles il doit 47 millions de dollars

Roger Ver

Roger Ver, un investisseur précoce en bitcoin et un partisan du Bitcoin Cash (BCH), a renié les affirmations de la plateforme d’investissement en crypto CoinFLEX concernant une prétendue dette de 47 millions de dollars.

Dans un tweet mardi, Ver — ne mentionnant pas CoinFLEX nommément — a déclaré qu’il n’avait pas « fait défaut sur une dette envers une contrepartie », et a allégué que la firme de crypto lui devait « une somme d’argent substantielle ».

Le démenti a fait suite à des rumeurs sur les médias sociaux selon lesquelles le promoteur de BCH était impliqué dans l’arrêt des retraits par la plateforme en raison du fait qu’un « client à valeur nette élevée qui détient des participations dans de nombreuses grandes sociétés de crypto » ne couvrait pas ses dettes.

Le PDG de CoinFLEX, Mark Lamb, a pris la parole sur Twitter peu après la déclaration pour affirmer que la société avait un contrat écrit avec Ver « l’obligeant à garantir personnellement toute équité négative sur son compte CoinFLEX et à compléter la marge régulièrement. »

Selon Lamb, CoinFLEX a signifié à Ver une mise en demeure et « lui parlait fréquemment au téléphone de cette situation dans le but de la résoudre », affirmant que la société ne lui devait rien.

« Il est malheureux que Roger Ver ait besoin de recourir à de telles tactiques pour se détourner de ses responsabilités et de ses obligations », a déclaré le PDG de CoinFLEX.

Les commentaires de Lamb sur Twitter sont intervenus après que sa société a annoncé lundi dernier qu’elle allait lancer un jeton Recovery Value USD (rvUSD) après avoir récemment interrompu les retraits découlant d’une dette impayée qu’un client fortuné — vraisemblablement Ver — doit à la bourse.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published.