• bitcoinBitcoin$54,489.00-6.36%
  • ethereumEthereum$4,113.01-7.74%
  • ElrondElrond$406.26-5.62%

Stronghold va lister en bourse plus de 5 millions de parts

Stronghold, la compagnie de minage du Bitcoin, envisage de lister sur le Nasdaq 5 882 352 parts dans une offre publique initiale. Les actions de classe A seront proposées entre 16 $ et 18 $ sous le téléscripteur « SDIG », l’introduction en bourse sera donc chiffrée autour des 100 millions $.

La firme basée en Pennsylvanie a effectué une demande d’IPO auprès de la SEC américaine durant le mois de juillet. Elle planifie de financer une expansion de ses capacités de 900 % en 2022. Stronghold envisage de devenir la première compagnie de minage crypto à entrer en bourse à travers un IPO. Cela est différent au listing direct et au SPAC qui sont des sociétés sans activités opérationnelles créées dans le but de lever des fonds en bourse.

Selon le prospectus, Stronghold se décrit en tant que « compagnie émergente » avec environ 3 000 mines crypto qui produisent au total 185 petahash par seconde (PH/s).

La firme de minage assume qu’elle s’est mise d’accord avec trois fournisseurs pour ajouter 26 150 mines dotées d’une capacité de 2 500 PH/s. 72 % des infrastructures seront prêtes cette année et le reste sera achevé en 2022.

Stronghold envisage aussi d’acquérir 55 800 mines crypto en passant par la bourse. Ses installations en Pennsylvanie ont été reconnues comme étant des sources d’énergie alternatives en transformant les déchets du charbon de terre en électricité.

Le PDG de la compagnie MicroStrategy, Michael Saylor a tweeté : « Le Bitcoin devient plus fort à chaque fois qu’un mineur entre en bourse ».

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *