• bitcoinBitcoin$19,435.631.63%
  • ethereumEthereum$1,064.043.74%
  • ElrondElrond$50.928.56%

Un BAYC NFT vendu à 200 $ : erreur couteuse ou évasion fiscale ?

BAYC

Le BAYC NFT, #6462, a été vendu pour moins de 200 $. Cela semble trop beau pour être vrai et trop beau pour être un accident. Le Bored Ape Yacht Club NFTs est l’une des collections les plus chères du marché. L’Ape, dont le prix plancher est actuellement de 105,1 ETH (218 006,09 $), et a été vendu à un prix dont certains ne pourraient même pas rêver, même dans leur pire jour.

Tous ceux qui sont là depuis un certain temps savent que les transactions en crypto et blockchain sont irréversibles. Et un clic accidentel peut vous faire tout perdre. Plusieurs observateurs se sont alors penché sur cette vente jugée trop louche.

Si l’on considère que le singe #6462 possède certains des attributs les plus rares, notamment un collier en os, un casque de moto de police et une pizza percée, il est possible que la vente la plus récente ait été une nouvelle erreur coûteuse.

Si c’est le cas, cela signifierait que le propriétaire pensait accepter une offre de 200 ETH au lieu de 200 USDC. Cela signifie également que l’ancien propriétaire a vendu le Ape pour 99,9 % en dessous du prix plancher.

Un examen plus approfondi de l’historique des transactions d’OpenSea révèle que le NFT a été vendu plusieurs fois pour plus de 2 ETH (7 000 $) il y a un an. Depuis que le NFT a été frappé, il a été transféré au moins cinq fois entre différents portefeuilles.

De plus, le compte de l’acheteur n’a qu’un mois d’ancienneté. Il est intéressant de noter que le vendeur a accepté l’offre en seulement 3 minutes. Alors que certains pensent qu’il s’agit d’un moyen de frauder le fisc, certains utilisateurs compatissent avec le vendeur de NFT. Ce n’est pas la première fois qu’un utilisateur vend son NFT à un prix bien inférieur à sa valeur réelle.

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published.