• bitcoinBitcoin$63,482.00-3.02%
  • ethereumEthereum$4,160.94-0.60%
  • ElrondElrond$257.234.43%

La Chine a de nouveau pris une mesure anti-crypto

Après la fermeture des fermes de minage crypto et l’interdiction du trading des actifs virtuels pour les banques, la situation en Chine devient de plus en plus pire. La Banque Populaire de Chine (BPC) a annoncé des mesures qui interdisent les transactions liées aux cryptomonnaies. Le changement implique également les plateformes d’échanges en actif virtuel off-shore.

Les banques et les institutions financières ne sont plus autorisées à offrir des services liés aux cryptomonnaies comme les échanges entre crypto et cash ou entre les actifs virtuels. Les entités qui facilitent les transactions sont passibles de poursuite judiciaire. Les personnes qui travaillent pour le compte des compagnies étrangères, mais qui vivent en Chine sont également concernées par cette mesure.

Les compagnies de la tech, dans le secteur du paiement, du règlement et de la stratégie marketing vont aussi être surveillées de près par les autorités.

10 agences du gouvernement chinois ont été impliquées dans cette annonce, dont l’organisme chargé du renforcement de la loi. L’entrée de celle-ci sur la scène signifie que le trading de crypto est considéré comme un « crime financier » dans le pays le plus peuplé de la planète.

La Chine a déjà auparavant interdit le trading des cryptomonnaies, mais cette dernière en date concerne : « Un risque légal pour une “personne légale, les organisations à but non lucratif et les personnes naturelles qui investissent dans des monnaies virtuelles entravant l’ordre public”.

Cependant, quelques personnes demeurent optimistes, dont Justin Sun, le fondateur de la blockchain Tron. Il a mentionné que la loi n’interdit pas la possession de cryptomonnaie. Sun a aussi ajouté qu’après que les autres grandes nations auront règlementé les actifs virtuels, le géant asiatique pourrait les suivre.

 

ARTICLE PRÉCÉDENTARTICLE SUIVANT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *